AMEL

Résidence Godard

appt 124

115 rue Godard

33200 Bordeaux-Caudéran

06.19.53.88.38

amel.liban@gmail.com

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Notre  spectacle du 6 avril 2010:

 

                   Chant et Danses Orientales


                        Hymne à l'Amour

 

 

 

  à la Maison Cantonale de Bordeaux-Bastide


Nous avons eu le plaisir d'écouter la grande chanteuse :

 

                   NAZIHA MEFTAH

 

         " la première voix arabe de Paris"

 

accompagnée par:   

 

                                SOFIANE NEGRA , au luth

 

et de contempler les chorégraphies orIentales de :

 

SEPHORA , CAROLINE , AMIRA , ELZA et  HAKIM

 

avec LAURA à la harpe et CAMILLE à la guitare

 

  ( voir plus bas les parcours de NAZIHA MEFTAH et de SOFIANE NEGRA )

 

 

A cette occasion , nous avons proposé une exposition de dessins faits par les enfants , lors de nos précédentes missions , pour nous remercier.

 

Les bénéfices seront entièrement consacrés

 

             aux enfants défavorisés du Liban

 

                      pour contribuer à leur scolarisation

 

Notre association étudie dans ce but plusieurs projets.

           Nous vous en ferons part  sur ce site.


 

Parcours de NAZIHA MEFTAH:

 

Très jeune, celle qui naît à Chefchaouen s’exerce à la chanson :

ses proches la surprennent à fredonner des airs pleinement évocateurs de l’âge d’or musical arabo-andalou et classique oriental.

Ayant sa maîtrise de littérature arabe, elle quitte le Maroc pour la France dans le but de poursuivre ses études supérieures et de découvrir de nouveaux horizons artistiques.

Elle vit sa passion de l’art comme un rêve qui la porte et auquel elle jure fidélité. Sa voix est couleur d'arc-en ciel et ses vibratos vont à la rencontre de l'arabo-andalou et du melhoun tout en explorant dautres registres classiques orientaux comme celui de Fairuz, d’Oum Kelthoum, Asmahane, Najat Essaghira, Mohamed Abdelwahab …

 

En parallèle, la jeune chanteuse crée patiemment sa propre personnalité artistique : une sensibilité raffinée soutenue par un travail assidu et une vision de l'art et du rôle du créateur marqués par le sérieux et le respect de son art, de son public et de sa personne.

Quoi d’étonnant alors si elle provoque chez ses auditeurs un état d'extase, fait de magie et de douceur, qui rapproche du divin !?

Aujourd'hui, tout en s’inscrivant dans l’universel, Naziha poursuit son rêve et choisit avec exigence les textes et les mélodies qu’elle interprète.

Avec l’enregistrement de l’album Indifâa au Caire et d’un second à Bruxelles en collaboration avec "Qa
yna "(où elle figure comme première voix), le dernier intitulé « Traversées » avec l’ensemble ‘Wajd’ (qui est actuellement à la Fnac), la diffusion de ses chants sur les ondes de Radio Orient, RMC, Médi1, RTM, ses multiples participations à des événements en France et à l’étranger tels que le festival d'Avignon et le festival Cultures du Maghreb à Caen en mars , la 23ème édition du festival "al madina" à Tunis avec Wajd ,plusieurs spectacles à l'institut du monde arabe à Paris, festival ‘le cinéma méditéranien’, à Bastia ,spectacle à Anvers, à Bruxelles, à Madrid et à Tenérifé , à Bahrain , Festival international du film de femmes à Créteil , Sultanat d’Oman janvier et février 2010… 

 

Naziha mérite d’être considérée comme “ la première voix arabe de Paris ” telle qu’elle est reconnue, lors d’un concours, par Radio Orient dès 1990. Elle n’est pas sans rappeler d’illustres aînées de la chanson arabe classique et moderne.


 

Parcours de SOFIANE NEGRA :


Né à Kairouan, Sofiane NEGRA a débuté ses études musicales à l'âge de neuf ans.

 

Titulaire d'une Maîtrise en musicologie ainsi que du diplôme supérieur de oud obtenu à l'Institut Supérieur de Musique de Tunis, c'est à l'Université de la Sorbonne qu'il obtient un DEA en Musicologie.

 

Membre de l'orchestre de la Rachidiyya de Tunis en tant que soliste, il participe ensuite à plusieurs festivals avec cet ensemble à travers le monde.

 

Outre son activité dans l'enseignement du oud, il a créé et dirigé, à l'âge de dix-huit ans, l'orchestre des Jeunes Musiciens de Tunis qui participa aux Jeunes Orchestrades à Brive et à bien d'autres festivals.

En France, Sofiane joua dans de nombreuses formations, en particulier pour Amina ALAOUI pour son spectacle El-Qantara.

 

On note aussi un enregistrement de CD au Japon, un CD de musique arabo-andalouse, la participation aux spectacles El Atlal et Orients avec SAPHO, aux concerts d'Al-Kindi dans deux enregistrements de CD, de Lotfi BOUCHNAK, des Derviches Tourneurs, de Patrick BRUEL, de Demis ROUSSOS, de la chanteuse de Flamenco Inès BACAN, de Faudel et de nombreux autres grands noms de la musique.

 

On peut y ajouter les comédies musicales ou les films auxquels il a contribué.

 

On l'a aussi entendu dans des colloques et séminaires.

Il ne cesse d'affiner son jeu et de nourrir ses connaissances musicologiques.